Partagez|

Religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatarControl FreakEldiir
Messages : 417
Date d'inscription : 10/08/2009
Localisation : Archelaüs


Fiche des survivant
Runes:
Style de combat :
MessageSujet: Religion Mer 30 Nov - 6:35






La religion
La religion, l'âme des peuples

..



La religion a encore une grande place sur Samudra, car plusieurs ont cherché la rédemption auprès des dieux pour leurs erreurs passées, certains ont tenté de faire passer leur vengeance sur les Easÿels par la voie divine. Les religions et les cultes sont nombreux et très différents dans ce monde, comme les gens s’appuient sur des croyances presque faites sur mesures pour leurs besoins immédiats. On ne compte présentement aucune religion avec un dieu Unique, mais certaines religions mettent un dieu prédominant sur les autres. Il est facile de regrouper les croyances par races, mais il n'y est pas exclu qu’un membre d’une race aborde la spiritualité différemment des siens. Il y a aussi des cultes qui se posent en dehors de l’idéologie de chaque race.









_________________


Croyez-moi, vous ne voulez pas que j'aie de sentiments...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarControl FreakEldiir
Messages : 417
Date d'inscription : 10/08/2009
Localisation : Archelaüs


Fiche des survivant
Runes:
Style de combat :
MessageSujet: Re: Religion Mer 30 Nov - 6:35






Les Asheti
L'Esprit de Toute Chose

..

« Chaque chose possède un esprit, il est de mon devoir divin d’en connaître sa couleur, son âme même pour mieux vivre dans cette harmonie.»

- Miraka Rebane, grande shamane


Les Asheti croient que toute chose a un esprit ou une âme, tout comme les humains et les esprits les plus forts persistent après la mort. Toutefois, cette croyance en l'omniprésence des esprits — à la racine de la structure de la mythologie Asheti — a des conséquences. En croyant que toute chose, y inclus les animaux, ont des âmes comme les humains. Tuer un animal n'a guère de différence avec le fait de tuer un humain. Une fois, l'esprit du mort (animal ou humain) est libéré, il est libre de se venger. L'esprit du mort ne peut être calmé qu'avec l'obéissance aux coutumes, en évitant des tabous, et en faisant les rites indiqués.

La vie dure et aléatoire sur Samudra assure que les Asheti vivent dans une peur constante de forces invisibles, celles qui ont causé La Chute. Cette série d'événements malheureux et imputés à des esprits aux pouvoirs immenses, fâchés et vengeurs envers les Easÿels, le peuple maudit, a fait en sorte que l’état du monde est une conséquence du courroux des esprits, résultant en une existence précaire même aujourd'hui. Pour un Asheti, offenser un esprit implique de risquer l'extinction.

Même si l’animal intérieur des Asheti est individuel à chacun, formé par sa vie et le corps qu’il occupe, il fait tout de même partie d’un tout. Ceci explique pourquoi les Asheti peuvent « emprunter » les pouvoirs ou les caractéristiques d’un animal intérieur en prenant son apparence et développant certains traits. Certains clans Asheti sont formés non pas de liens familiaux, mais en fonction de l’animal intérieur; soit en regroupant des individus semblables ensemble afin de renforcer l’esprit ou au contraire en diversifiant les espèces pour maintenir la stabilité.


L'esprit protecteur

Communément appelé l’animal intérieur, les Asheti croient que chacun d’entre eux a un esprit protecteur. Traditionnellement, à l'adolescence, l'enfant doit se retirer en forêt, la majorité du temps accompagné d’un shaman qui veillera sur lui, pour que lui soit révélé l'identité de son esprit protecteur, qui revêt une forme animale. S'il respecte la nature, il pourra être plus près de son esprit protecteur, qui lui fera plus facilement des révélations par le biais de songes.


L'esprit protecteur

Communément appelés l’animal intérieur, les Asheti croient que chacun d’entre eux a un esprit protecteur. Traditionnellement, à l'adolescence, l'enfant doit se retirer en forêt, la majorité du temps accompagné d’un shaman qui veillera sur lui, pour que lui soit révélée l'identité de son esprit protecteur, qui revêt une forme animale. S'il respecte la nature, il pourra être plus près de son esprit protecteur, qui lui fera plus facilement des révélations par le biais de songes.

Les esprits de la création

Une des grandes catégories génériques d’esprit comme pour la plupart des religions est celle qui est attribuée aux rôles créateurs. Comme les tribus sont nombreuses et que les réalités sont différentes, il n’est pas impossible de pouvoir compter jusqu’à deux-cents mythes de création du monde, où le peuple même des Asheti joue des rôles différents et où différents esprits créateurs comptent les rôles principaux. De façon générale, la création du monde est attribuée, à un esprit féminin qui représente la fertilité, la moisson ou la chasse, le renouveau et la famille, ce sont bien entendu des généralités, mais il est absolument impossible d’en faire une description plus précise tout en restant concis. Les esprits de la création sont généralement épaulés dans leur tâche par d’autres esprits mineurs, mais qui constitue de grandes forces dans le monde. Voici un exemple de mythe de création :

Citation :
Kuan était l’esprit de la plus grande des mers, une grande puissance, gentille et douce, un homme au cœur d’argent à ce qu’on en disait, d’ailleurs, il eut paru qu’à cette époque où la terre était encore vierge, son cœur reposait dans le fond de l’océan, comme une relique précieuse. Un jour, Orianna, l’esprit des cieux se retourna vers le monde et il aperçut une lueur au fond de l’eau, incapable de s’approcher, ce point si précieux, elle créa l’horizon dans l’espoir infime de pouvoir toucher la surface de cette eau si pure et d’atteindre ce joyau, mais rien ne fit, elle créa ensuite la pluie, peut-être pourrait-elle faire déborder les eaux de la Grande Mer puis attraper ce joyau. Finalement, ce plan ne marcha pas. D’où il était Kuan, tomba follement amoureux d’Orianna, si seulement elle lui avait demandé son cœur, il le lui aurait donné sur un plateau d’argent, mais elle ne le fit jamais. Dans sa honte, la Mère de tous créa les Asheti pour peupler ses terres, mais elle les affligea de l’inaccessibilité des mers, incapable de se résigner à voir son peuple atteindre ce qu’elle voulait tant. Confinés aux îles, les Asheti se demandèrent pendant longtemps ce qui pourrait plaire à leur mère. Ils firent appel à ses filles, l’esprit de la pluie et de l’amour pour un conseil, finalement ils comprirent, ils devaient atteindre le cœur et le rendre à leur mère pour qu’elle arrête de pleurer sans cesse, le jour comme la nuit.


Le rôle du shaman

Le rôle principal du shaman dans la société Asheti est de conseiller et de rappeler aux autres les rituels et tabous auxquels ils doivent obéir pour calmer les esprits; le shaman peut les voir et les contacter. Le shaman est « celui qui est imprégné de l'esprit. » Dans une communauté, il n’est pas le chef, mais son bras droit, revêtant le rôle de conseiller, guérisseur, confident, celui qui peut guérir les maux physiques et ceux de l’esprit, offrir des conseils et invoquer les esprits pour leur demander leur aide et leur protection.

Certains esprits ne sont pas liés à des corps physiques et sont perçus comme maléfiques, responsables des expéditions de chasse ratées et des outils cassés. Ils peuvent posséder les humains et dans ces situations, les chamans sont appelés à les combattre ou les exorciser, en les éloignant par des rituels. Ces esprits peuvent également être capturés et asservis par des chamans, qui peuvent par la suite les utiliser pour combattre d’autres esprits maléfiques.

Le chaman a un rôle plus obscur également, qui est celui de veiller à ce que les diverses communautés d’Asheti assurent leur survie. En tant que maître spirituel, son autorité est rarement contestée, même par le chef du clan. Il en revient à lui de veiller à ce que les individus jugés dangereux, indésirables ou pouvant être porteurs d’infections pouvant contaminer les autres, disparaissent. Pour assumer ce rôle, le chaman peut utiliser la force ou le bannissement, mais certains usent également de poisons ou encore certains parviennent à convaincre l’individu indésirable de s’enlever lui-même la vie, quand ce n’est pas convaincre la tribu entière que seul un sacrifice particulier pourra apaiser les esprits en colère.
Texte majoritairement par Liska Rebane


_________________


Croyez-moi, vous ne voulez pas que j'aie de sentiments...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Samudra :: ₪ Débarquement à Samudra ₪ :: Ce que vous devez savoir :: Présentation des races :: Asheti-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit