Partagez|

Religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatarControl FreakEldiir
Messages : 417
Date d'inscription : 10/08/2009
Localisation : Archelaüs


Fiche des survivant
Runes:
Style de combat :
MessageSujet: Religion Dim 11 Déc - 8:42






La religion
La religion, l'âme des peuples

..



La religion a encore une grande place sur Samudra, car plusieurs ont cherché la rédemption auprès des dieux pour leurs erreurs passées, certains ont tenté de faire passer leur vengeance sur les Easÿels par la voie divine. Les religions et les cultes sont nombreux et très différents dans ce monde, comme les gens s’appuient sur des croyances presque faites sur mesures pour leurs besoins immédiats. On ne compte présentement aucune religion avec un dieu Unique, mais certaines religions mettent un dieu prédominant sur les autres. Il est facile de regrouper les croyances par races, mais il n'y est pas exclu qu’un membre d’une race aborde la spiritualité différemment des siens. Il y a aussi des cultes qui se posent en dehors de l’idéologie de chaque race.









_________________


Croyez-moi, vous ne voulez pas que j'aie de sentiments...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarControl FreakEldiir
Messages : 417
Date d'inscription : 10/08/2009
Localisation : Archelaüs


Fiche des survivant
Runes:
Style de combat :
MessageSujet: Re: Religion Dim 11 Déc - 8:51






Les Sheikwains
La Servitude Éternelle

..



« Q ui êtes-vous sombres Maleänis? Ferez-vous entendre aux dieux eux-mêmes mes requêtes, mes désirs? Seulement si je vous sers, eh bien je vous servirai, chers Maleänis, ne vous en faites pas. Ordonnez et j’obéirai. »

— Iraeeyl Orlyahel, Ancien Empereur des Terres Sombres


La base : Les Alaünis et les Maleänis

La religion est vue étrangement dans les terres désertiques. Le climat est cruel, la Chute a ravagé un pourcentage de la population presque aussi élevé que chez les Easÿels. La conception des dieux en est donc une que peu de gens peuvent bien commencer à comprendre, mais c’est dans la peur de ceux-ci qu’on vive. Je fais ici une analyse générale pour les néophytes, mais il faut comprendre que cette religion est poussée, complexe et très différente de ce qu’on retrouve généralement sur les terres de Samudra. À l’origine de leur conception religieuse existent les Alaünis. Ce ne sont pas des personnes tangibles, elles ne l’ont jamais été et ne le seront jamais, pour les Sheikwain, les Alaünis sont ce que nous pouvons considérer comme leurs ‘dieux’, des êtres vivants dans un monde distant et qui joue à bâtir et détruire notre monde, chaque humain un de ses pions, mais dans cet énorme jeu qui est régi par des puissances spectrales qui ne veulent rien avoir à faire avec les habitants de leur terrain de jeux, comme des enfants trop hautains pour ne jamais leur adresser la parole. Cependant, on considère de façon générale que chacun de ces Alaünis est un être unique qui est de nature généralement assez bonne bien que généralement impétueux, demandant et égoïste. Pour traiter les demandes et les requêtes de leurs suivants, les Alaünis créent ou se choisissent des Maleänis. Ce sont des êtres, généralement intangibles, ou plus rarement cachés dans la forme d’êtres de tout type, qui s’occupent des serviteurs de chaque Alaün (forme singulière d’Alaünis), de leurs requêtes, de leurs demandes et de leur bien-être. Cependant, contrairement à leurs maîtres, si encore on peut les appeler ainsi, les Maleänis ont une conscience propre et n’ont pas tous une bonne nature. Ce sont des esprits invisibles, des puissances très importantes, mais qui, contrairement aux Alaünis aiment être adorées, et ont leurs goûts, leurs faiblesses, leur esprit, ils sont des êtres à part entière, même s’ils n’existent pas nécessairement dans le monde physique.

Avec le temps, ces Avatars, tel que nous pouvons les appeler de notre incompréhension, sont devenus les véritables figures mythiques des Sheikwains, quelles que soit leurs origines. Ainsi, ce sont les Maleänis qui sont vénérés, adorés. En fait, ces termes ne sont probablement pas exacts pour décrire la relation entre les Sheikwain et ces grandes puissances. La relation n’en est pas une d’appréciation, dans les cas majoritaires, mais une de peur, les Maleänis sont craints, on les sert dans la peur de ne pas vivre un autre jour, on les sert pour qu’ils parlent de nous en bien aux Alaünis.

Pour les novices : Comment servir les Maleänis

Les Maleänis sont des esprits complexes qui ont tous une façon de gérer leur culte, leurs serviteurs. Premièrement, ils ont tous leur propre humeur qui peut être changeante comme elle peut être généralisée. Par exemple, on peut dire que Asanth est un esprit belliqueux de façon générale, mais c’est aussi un esprit passionné. On attribue à chacun des Maleänis des rites, des traditions, des danses, des chansons, des rythmes et des symboles, comme si chacun était une divinité propre, alors qu’ils ne sont en fait que des intermédiaires entre les véritables dieux, distants et joueurs, et les mortels. La plupart instaurent leur règne par la peur, et incarnent des principes bien particuliers. Ils ont tous des rituels particuliers, et ils peuvent se fâcher si leurs serviteurs ne les accomplissent pas de façon journalière.

La plupart d’entre eux ne sont pas suffisamment puissants pour intervenir directement dans le monde. Ils doivent être invoqués par le pouvoir des prêtres et des chamans, parfois même de sorciers. Ils pourront s’emparer d’un corps que leur offrira le maître de cérémonie pour une très courte période de temps ainsi, ils pourront offrir leur aide, demander des services, rendre des services. Parfois, ils consument la pauvre victime, d’autres fois cette victime est volontaire, pour ainsi dire d’autres fois elle est simplement sacrifiée au profit du Maleän. Je ne ferai pas ici une liste des différents Maleänis, il y en a beaucoup qui varient de région en région et leur culte est beaucoup trop élevé, mais il faut penser que chacun des rites associés à chaque Maleän dépend grandement de son humeur, de ses contacts avec les dieux eux-mêmes et de sa présence dans le monde. En général, on sert plus d’un Maleän, mais il devient difficile passé le nombre de trois de gérer toutes les jalousies de chacun et les rituels particuliers, heureusement que les Voix peuvent aider à mener correctement ces rituels et à guider les servants dans leur obéissance.

Lorsqu’un Maleän juge qu’un serviteur l’a suffisamment bien servi, il parlera à un Alaünis qui interviendra peut-être pour ledit serviteur, mais parfois c’est aussi sa colère qui se dirige contre les pauvres Sheikwain. La vie religieuse de ce peuple est particulièrement dangereuse.

Pour les experts : Comment servir les Alaünis

Rares sont ceux qui prennent le risque de servir directement les Alaünis directement, car ces puissances n’ont que très peu de temps à accorder à leurs suivants, mais certains prennent le risque, se détournant de la voie des Maleänis, dans l’espoir infime que se retournent vers eux un jour les véritables dieux de leur monde. Cependant, les Maleänis prennent particulièrement mal ces faux cultes qui existent depuis peu, les Voix ne savent pas encore quoi faire de ces cultes.



_________________


Croyez-moi, vous ne voulez pas que j'aie de sentiments...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Samudra :: ₪ Débarquement à Samudra ₪ :: Ce que vous devez savoir :: Présentation des races :: Sheikwain-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit